Les soins du Cordon Ombilical

La plupart des mamans qui ont leur premier enfant appréhendent le soin du cordon ombilical. Ça fait peur ! Peur de mal faire, et peur que bébé attrappe une infection peut être. Pourtant, dans la plupart des cas, tout se passe bien. Dans cet article, je souhaite partager avec vous, plusieurs manière de prendre soin du nombril tout neuf de votre bébé, et notamment de sa cicatrisation.

Comment aider le nombril à cicatriser

Pour ma première j’avais utilisé de la biseptine, comme recommandé à la maternité. Mais voilà, un peu de curiosité et cela est remise en cause. Cela ne serait pas bon pour les nourrissons, et en effet, si on lit la notice, c’est déconseillé sur les plaies ouvertes et notamment chez le nourrisson et jeunes enfants.

D’ailleurs pour mon second, je n’ai pas eu ce soin à faire. Ma fille qui eut une hernie ombilical, mon fils lui a eu des saignements que je trouvé important après la chute du cordon. Ah ce cordon, quelle galère ! J’y ai remédié grâce à l’argile. Cette fois ci donc, j’ai décidé de regarder de plus prêt, et de faire au plus simple mais au mieux. Comment donc nettoyer le cordon, et aider à la cicatrisation de manière naturelle ?

1. De l’eau

Et oui, si il y a bien quelques choses qui nettoie, c’est l’eau. A l’aide d’une compresse humide, on va nettoyé, avec les geste appris en maternité, bien autour. Et surtout, bien séché après. On peut utilisé aussi le sérum physiologique.

2. De l’eau et du savon

Si l’eau seule ne vous rassure pas, ajoutez un peu de savon, idéalement, sans parfum, sans huile essentielle. Un savon saponnifié à froid (SAF) spécialement conçu pour les bébés par exemple, à base de Calendula. Pensez encore une fois, à bien rincer, afin qu’il ne reste pas de résidus savonneux, et à bien sècher.

3. Du lait maternel

On ne compte plus les bienfaits du lait maternel, que ce soit de manière interne ou externe ! Conjonctivite, eczéma, égratignures… Et forcément, soin du nombril ! À l’aide d’une compresse, vous l’imbibez et procédez au nettoyage comme montrer à la maternité.

4. De l’argile

Une fois bien nettoyer, on peut y saupoudrer de l’argile surfine, blanche ou verte. Cela aura pour but :

  • D’assècher le cordon
  • De stopper les saignements si il y a
  • De purifier et de désinfecter la plaie
  • D’aider à la cicatrisation

Il faudra renettoyer à chaque change puis réitérer l’opération jusqu’à la cicatrisation. J’ai trouvé cela très efficace, car après avoir consulter SOS médecin par téléphone puis mon médecin traitant, le fait que mon fils saignait autant n’était pas drastique mais il fallait quand même assécher rapidement. Était une sorte de boule de chair qui avait du mal a sècher et a se décoller. Je me suis vue prescrire de l’éosine, communément appellé, du « Rouge » hihi. Mais non, idem, je ne voulait pas utilisé cela sur mon bébé. Avec l’argile, en 3 jours, c’était réglé.

5. La teinture mère de calendula

Ou extrait de plantes fraîches de Calendula. C’est un cicatrisant naturelle, à base de sommité de fleurs de calendula macérées dans une solution hydroalcoolique. Il est recommandé pour les problèmes de peau entre autre. Il s’utilise dilué. Dans le cas du cordon, il faudra dilué un peu de teinture mère avec du sérum physiologique par exemple, et nettoyer autour de la plaie. Il va en plus désinfecter et protéger la peau. Cela pourrait être le « Concurrent » naturelle de l’éosine. Vous la trouverez en magasin bio ou sur internet, peut être plus facilement. Après, voir les pharmacies qui proposent de l’homéopathie.

Il existe d’autres alternatives bien entendu, mais allons au plus simple. Le miel, le beurre de karité, l’aloè vera sont également connu pour leur vertu cicatrisante et apaisante, mais aussi réparatrice. Et vous, quelle est votre expérience avec la cicatrisation du nombril de bébé ?

Bon à savoir : le Clampage tardif du cordon permet celui ci de tomber plus vite, étant donner que le sang contenu dedans est bien moins important, il sèche donc bien plus vite. C’est ce qui s’est passé pour mon 3eme. Clampage après que le cordon ait fini de battre, le cordon était totalement vide. Moins de 48h après sa naissance, il était déjà tombé. J’ai donc demandé à ma sage femme, si cela avait été l’impact du Clampage tardif, et me la confirmé !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s